Que peut-il se passer en une semaine?

Bonne année everybody ! Souhaitons nous le meilleur pour l’année 2012, l’année du dragon-tout-mignon (j’y reviendrai dans un prochain post) !

Je suis en train de vivre une semaine de dingue. Je vous en parle maintenant alors qu’elle n’est même pas encore finie, tellement il y a de choses à vous raconter.

Petit prélude : j’ai passé les 4 jours précédant cette semaine à bosser deux lettres de motivation, et j’ai aussi brunché avec des copines dimanche (mais ça n’a pas de rapport avec l’histoire, mais j’avais fait ça aussi, donc tant que j’étais à raconter ma fin de semaine dernière).

Lundi :
Je me décide à appeler Pôle Emploi pour savoir si j’ai droit à des aides, étant donné que CDD number 2 venait de s’achever (passons le fait que j’aurais pu faire cette démarche 4 mois plus tôt, à la fin du CDD number 3, si j’avais su, mais ce n’était pas le cas…), en attendant de trouver d’autres CDD. Mardi prochain, rdv à Pôle Emploi fixé pour m’inscrire. En parallèle, j’envoie les deux lettres que j’avais préparées.

Mardi :
La DRH d’un des deux établissements m’appelle l’après-midi pour fixer un rdv pour un entretien. Great !
Petit détail, il faut juste que j’appelle jeudi pour confirmer, parce qu’elle a un rdv vendredi, qui, s’il est confirmé, fait qu’elle me décale à une autre fois, et s’il est annulé, fait que mon entretien est maintenu.
Euh… oui, ok.

Mercredi :
Bossage, après-midi rempli et speed, tellement que j’avais oublié que la stagiaire devait venir, oups.

Jeudi (so, today) :
Hahaha…
Crevée dès le matin, mais m’étais couchée tôt pourtant. Je n’avais même pas fini l’épisode de Grey’s Anatomy, pour vous dire.
Grosse journée de prévu, mais la matinée se déroule bien.
L’après-midi, j’appelle. Une fois, deux fois, trois fois… j’arrête de compter. Je ne peux pas appeler du téléphone du travail car le numéro commençait par 08, et par portable, donc, j’apprends que la minute est à 12cts depuis un mobile.
O-KAY.
Bref, je commence à m’énerver sur le téléphone parce que j’arrive à avoir personne. Ah, la secrétaire répond. Je lui demande si je peux parler à la DRH, elle me répond que celle-ci n’est pas là de la journée.
Ah.
Est-ce qu’elle saurait si mon rdv pour demain est confirmé?
Elle jette un oeil à l’agenda et ne voit pas mon nom.
Ah, hum, c’est embêtant.
Qu’est-ce que je peux faire?
La secrétaire a donc l’idée géniale de me demander de téléphoner demain matin à 9 heures, afin que je puisse avoir confirmation si j’ai bien mon entretien demain à 10 heures.
Ah… Euh, oui, d’accord…
On va passer sur le fait que je ne savais pas où se déroulerait l’entretien, et quand elle m’a sorti un nom bien seine-et-marnais (mais pas du tout la ville de la clinique où j’ai postulé, ni la ville où était censée se trouver les recruteurs d’après leur site internet), je ne pouvais pas chercher sur internet, car il y a eu une p*tain de coupure de net au travail, avec, en plus, la messagerie interne qui ne fonctionnait plus !!!!! Pendant toute l’après-midi.
Je passe aussi sur le fait que je suis allée prendre rdv avec ma supérieure hiérarchique, afin de discuter de mon temps de travail, entre autre, et sous couvert de l’entretien annuel avec les feuilles d’évaluation à remplir, mais que ça n’a pas loupé, cette malaimable de secrétaire m’a envoyé chier.
« *ton de bouledogue* Mais vous n’avez pas besoin de prendre de rdv, donnez-moi les feuilles et gnagnagna gnagnagna circuit habituel (j’ai décroché à ce moment-là). »
Moi, qui ne lui fais absolument pas confiance, vu comment elle fait mal son travail :
« Ah, d’accord. Mais pourrais-je prendre un rdv avec elle quand même?
– pour quoi faire?
– pour discuter de mon temps de travail. »
Et là, le gros cul(ot) de première, elle s’accoude à son bureau, me regarde par-dessus ses lunettes :
« – Pourquoi, vous voulez passer à combien ? »

Euh…….. Ca te regarde, CONNASSE????

« – (intérieurement : « garde ton sang-froid, garde ton sang-froid, garde ton sang-froid… ») Je veux juste. parler. de mon temps. de. travail. (et occupe toi de tes affaires, espèce de $@!#\) »

Bref, j’ai rarement été aussi énervée, et gros suspens pour demain, ça peut être du quitte au double ! Sachant déjà que je vais avoir un mal fou à me retenir de leur cracher ma haine pour leur non-professionnalisme.

Les paris sont ouverts, une des possibilités sera la bonne, mais laquelle ???
– Je me lève tôt, j’appelle, on me dit que c’est pas pour aujourd’hui : je me lève dans le vent.
– Je me lève tôt, j’appelle, on me dit que c’est pour aujourd’hui : ce qui est normalement prévu… mais laborieusement su.
– Je me lève tôt, j’appelle, on me propose plus tard dans le journée : bricolage.
– Je me lève tôt, j’appelle, ça ne répond pas, et je sais que j’irai quand même : cauchemar.

N.B. : Bon, 8 heures après, je crois que j’ai réussi à me calmer :D

4 thoughts on “Que peut-il se passer en une semaine?

  1. PtiteRose

    Paaaaaaaaatz ! Je compatis !! et je suis de tout coeur avec toi <3 !! Vivement la suite !!

  2. Nounette

    Graaaaaaaaaaveee !! Pauvre povvv poov toiii XD c’est dingue quand meme XD Et rd est trop meumeu c’est THE only ouane à commenter tes articles en or snaf* moi jle fais à l’oral mais comme on diiitt les paroles s’envolent mais les écrits restent :p

  3. PtiteRose

    C’est trop meumeu Nounette =]
    En plus j’ai l’impression qu’hier c’était une journée pas tip top pour toutes les 3 <3

  4. Necro

    merci les babies !
    zavez eu quoi hier, vous???

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>